Tout savoir sur le crédit immobilier sans apport !

Pour un bon nombre de personnes, avoir un logement n’est pas une tâche facile surtout s’ils ne disposent pas d’un apport personnel pour demander un crédit immobilier. En effet, le financement manque souvent à ces investisseurs et c’est là que les crédits immobiliers peuvent les aider. Cependant, tous les établissements bancaires ne sont pas prêts à s’engager sans apport mais heureusement que quelques- uns acceptent sous conditions bien évidemment et c’est vers eux qu’on va aller pour récolter tous les éléments de réponses nécessaires.

Qu’est ce qu’un crédit immobilier sans apport ?

Il faut savoir que le prêt immobilier sans apport représente la totalité du financement regroupant la valeur marchande du logement mais aussi les autres frais qui ont un rapport avec l’achat ou bien la location du bien immobilier. C’est pour cela qu’on l’appelle crédit immobilier sans apport personnel.

En outre, bien que l’apport personnel soit une règle générale pour disposer d’un prêt immobilier mais des exceptions sont faites pour certains profils en leur accordant ce crédit sans apport après une étude de leurs dossiers. Ainsi, la banque va accorder aux concernés le prêt en leurs avançant l’intégralité des fonds nécessaires pour l’achat du bien immobilier et on parle alors d’un financement à 100 %. Cela peut aller à 110 % si l’emprunteur est dans l’incapacité d’assumer les autres frais tels que :

  • Les frais du notaire;

  • les frais de courtage;

  • les garanties.

Cela dit ,il est important de préciser que les personnes qui peuvent bénéficier de ce type de crédit immobilier sans apport sont les jeunes qui entrent dans la vie active ou encore les investisseurs mais également les particuliers.

Comment faire pour obtenir un crédit immobilier sans apport ?

Comme c‘est le cas pour les autres prêts, obtenir un crédit immobilier sans apport nécessite la présentation d’un dossier aussi complet que solide. En effet, c’est seulement sur la base des pièces justificatives présentées que la banque prend sa décision. De plus, certains arguments contribuent à l’acceptation de la demande par l’organisme prêteur et il est préconisé de les mettre en avant. Parmi eux, on retrouve entre autres :

Profil emprunteur

Il doit être bon et requiert certaines qualités comme la stabilité de la situation professionnelle de la personne qui va contacter le crédit immobilier ( un CDI avec une ancienneté dans la société ) ou encore des revenus assez élevés pour pouvoir afficher un taux d’endettement qui soit inférieur à 30 % permettant ainsi un reste à vivre qui est confortable. Il y a également la volonté d’épargner ainsi qu’une bonne gestion des finances avec une absence de dettes. Additivement à cela, d’autres points peuvent entrer en considération tel que l’âge et la situation matrimoniale ainsi que le nombre d’enfants à charge et d’autres encore.

Profil jeune

Même les jeunes peuvent bénéficier d’un crédit immobilier sans apport auprès de certains organismes en ayant ce qu’il faut pour les convaincre puisqu’il est normal dans ce cas de ne pas avoir d’apport personnel ni d’épargne suffisante. Les banques sont conciliantes à condition d’avoir le bon profil.

Projet d’investissement locatif

Dans le cas où le projet est d’acheter un immobilier neuf dans le cadre d’un investissement locatif, les banques changent un peu leurs exigences puisque les emprunteurs ne comptent pas habiter le logement acquis et que les futurs loyers vont permettre la couverture d’une partie des mensualités d’emprunt. De plus, il y a des avantages fiscaux intéressants tel que la loi Pinel qui est un bon exemple pour ces cas de figure. Cependant, il faut savoir que dans le cadre de ces investissements locatifs, les accords ne sont pas systématiques et l’acceptation de la banque va dépendre de la solidité du projet ainsi que sa rentabilité.

Nous vous conseillons de toujours choisir une assurance indépendante de la banque, car la marge qu’elle propose est importante, vous pouvez bénéficier des mêmes garanties ailleurs. En revanche si votre état de santé est fâcheux, il serait plus intelligent d’adhérer l’assurance que la banque propose, car l’état de santé n’est pas un critère exigé chez les groupes assurance de banque.

Enfin, il y a deux types de cotisations d’assurance, optez pour des primes fixées si vous envisager de seller rapidement votre projet, c’est-à-dire optez pour une souscription groupe de votre assurance. Dans le cas contraire, favorisez les primes dégressives auxquelles vous pouvez bénéficier près de votre assurance externe. En résumé, établissez les pour et les contre pour trancher lors de votre choix d’assurance de prêt immobilier.